© Véronique Baudoux

“La danse fait appel à la maladresse natale. Elle fait appel à tous les gestes enfants. Elle ne sait pas parler. Elle ne sait pas chanter. Elle ne sait même pas soulever le pied. Elle ne sait même pas le poser. Elle ne sait pas joindre les paumes, les séparer, les frapper, produire un son.
La danse fait appel au corps d’avant le langage. Au corps d’avant le moi. Au corps d’avant la position sujet. Au corps d’avant le visage. Au corps d’avant le miroir. Au corps d’avant la peau. Au corps d’avant la lumière.”
Pascal Quignard, L’Origine de la danse, ed. Galilée, 2013

La Maladresse est un projet de recherche et de création chorégraphique et musicale qui s’intéresse à l’expression chez l’individu de mouvements anormaux et involontaires tels que les tics et les dyskinésies*. Nous souhaitons avec ce travail inciter l’imaginaire de l’interprète, des spectateurs, le nôtre, à de nouvelles expériences du geste dansé. La danse à venir va se fonder sur l’ensemble des coordinations, des musicalités, des temporalités inédites observées dans ces mouvements désordonnés. Il ne s’agit pas de se référer au geste virtuose, mais au contraire, de fabriquer une poétique, une langue des mouvements involontaires, de ceux que le corps produit malgré lui.

Le geste et la voix :
Dans la poursuite du travail amorcé avec Notre Danse (2014) et L'Aveuglement (2016) autour de la relation entre le corps et la voix, La Maladresse va s’organiser en une tresse ininterrompue de gestes et de chant/langage. Nous allons donc mener un travail autour de la voix chantée, avec le chef de choeur Jean-Baptiste Veyret-Logerias. L’invention de cette “langue” inédite s’appuiera aussi sur notre résidence à la Villa Kujoyama à Kyoto.

Du corps à la musique :
À la proposition dansée et chantée de Célia Gondol répondra la musique “dyskinésique” de Nico Devos et Pénéloppe Michel (Cercueil/Puce Moment). La pièce associe donc la proposition chorégraphique au concert dans une performance présentée en tri-frontal.

Mylène Benoit

*La dyskinésie est un effet secondaire de certains neuroleptiques utilisée par exemple dans le traitement de maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson.

Videos