Message d'avertissement

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.
(c) Christophe Raynaud de Lage

"La Tragédie Grecque était un spectacle total, alliant proférations, chants, musique et danses.
Le Hip Hop, à la manière de la tragédie grecque est une culture du spectacle total : il est composé de cinq disciplines distinctes mais qui peuvent, dans un même espace scénique, exister ensemble, à l'unisson et dans une harmonie parfaite.
Longtemps considérée comme une « culture de la périphérie », le Hip Hop est reconnu depuis 2009 par l’Unesco comme première pratique culturelle mondiale. Le Hip Hop s’adresse et se pratique sur toute la surface du globe.
Demander à un chœur de trois human beat box de constituer l’orchestre, voir sur scène des figures du rap et de la danse Hip Hop, ou encore traiter certains textes en rap, tout cela témoigne du fait que c’est le Tout-Monde qui est convoqué : la plèbe dans sa composante la plus riche et diversifiée, donc dans sa composante la plus noble. 
Le mariage de ces deux cultures, la tragédie et le Hip Hop, raconte notre monde en mouvement, le questionnement et les frottements entre les uns et les autres, un autre mot pourrait être utilisé pour raconter cela : Créolité 
(...)
L’Agamemnon d'Eschyle raconte la vengeance de Clytemnestre (femme d'Agamemnon et mère d'Iphigénie.). Clytemnestre avec l'aide d'Egisthe dont elle est devenue l'amante va assassiner le meurtrier de sa fille : Agamemnon. Est-ce juste ? Qui dit le droit ? De quel droit arrache-t-on une jeune fille à sa mère pour la mettre à mort ? Pour le bien commun des Grecs ? Pour satisfaire l'orgueil d'un guerrier en quête de gloire ?"

D’ de Kabal et Arnaud Churin

Extrait 

Le chœur 
Strophe 1

Mais si le temps semble jouer en ma défaveur / sache que mon âge avancé ne m’empêche pas de scander / chanter / en chœur.
Je / me sens fort / du souffle vibrant / dans mes poumons / et mon ventre /
Je / porte en moi / la genèse et l’entame / du récit vivant.
Je peux narrer / le début de l’histoire / lorsque la double menace /
À deux têtes et en tête / de la jeunesse grecque /
Partie pour Troie / la détruire / la combattre /
Au même moment dans le ciel déjà rouge sang /
Deux rois ailés / rapaces régnants / les deux frères 
Œuvrant de concert dans les guerres /
Du côté de la main qui manie la lance / du côté de la main qui entaille le silence /
Deux aigles / l’un noir / l’autre presque vêtu de blanc / ensemble dévorant /
La femelle du lièvre / grosse de ses petits / encore / chauds dans son ventre /
La privant ainsi d’achever son dernier trajet.
Gémis pleure lamente-toi mais que le bon l’emporte, que le bon l’emporte.