(c) Blackbird photgraphy
D' de Kabal

D’ de Kabal se définit avant tout comme un chercheur, un expérimentateur de croisements entre les disciplines... Il commence le rap en 1993, co-créateur du groupe KABAL, et tourne pendant 2 ans avec le groupe ASSASSIN de 1995 à 1997, à l’époque l’un des groupes phare de la scène française.
De 1998 à 2001, en plus du rap il multiplie les expériences au théâtre, où il découvre un nouvel espace de jeu. Il apprend le métier de comédien aux côtés de Mohamed Rouabhi dans le spectacle, Soigne ton droit, Requiem Opus 61.Dans ces pièces il joue et il rappe, et la réaction, les échanges avec ce public qu’il ne connaît pas à ce moment là, a changé irrémédiablement son approche de ce métier à double facette : auteur et diseur. En 2001, il découvre le Slam, cette rencontre avec cette pratique et les gens qui l’accompagnent est une incroyable histoire d’amour. Dès 2002, avec 2 collègues slammeurs et un multi-instrumentiste (Félix J, Nada puis Abd El Haq, et Franco Mannara) ils fondent Spoke Orkestra (2 albums en 2004 et 2007).

Entre 2003 et 2007, il est le co-créateur d’un des plus importants événements Slam du territoire, Bouchazoreill, qui prend place à la Boule Noire puis au Trabendo. Au théâtre, de 2005 à 2007, il joue dans deux créations de Stéphanie Loïk, de Ken Saro Wiwa suivi de Monne, outrages et défis, d’Ahmadou Kourouma, puis en 2010-2011 dans Timon d’Athènes, de Shakespeare mis en scène par Razerka Lavant. En 2005, il fonde sa propre compagnie, R.I.P.O.S.T.E., et multiplie les projets, toujours au croisement des différentes disciplines qui l’ont nourrit (la musique, le Slam, l’écriture et le théâtre) : projet 93 Slam Caravane (ateliers et sessions Slam en Seine-Saint-Denis), festival Perturbance (musique et improvisation), projet Université Hip Hop Mobile (espace de rencontres, d’échanges, de recherches et de transmission autour de la culture Hip Hop)...
D’ de Kabal enrichit également son expérience théâtrale en créant plusieurs spectacles dont il est cette fois-ci à la fois l’auteur et le metteur en scène d'un spectacle sur l’esclavage mêlant danse Hip Hop, Slam/Poésie et Human beat box (création en 2006 et 50 dates de tournée entre 2006 et 2008), Les Enfants perdus,un spectacle co-mis en scène avec Farid Berki sur l’histoire du Hip Hop mêlant Slam/Théâtre, danse Hip Hop,(création en 2008 / 30 dates en 2009-2010), Femmes de Paroles, un spectacle qui donne la parole à un groupe de 8 femmes, slameuses, rappeuses, comédiennes et danseuses (création en 2009 au Théâtre Antoine Vitez d’Ivry- sur-Seine – 32 représentations).

En 2011, il crée le conte vocal jeune public Le Petit Chaperon en sweat rouge d’après le conte de Perrault (50 représentations en 2011-2012, reprise en 2012-2013) puis en 2012 Comme une Isle de Leïla Cukierman au Grand Parquet à Paris (tournée en France). En 2013, il crée avec la danseuse Emeline Pubert Créatures dans le cadre des Sujets à Vif au Festival d’Avignon.