Nicole Genovese

Nicole Genovese. Franco-finlandaise. Enfant d’une école nationale (ESAD / Paris / promo 2005-2008) et du Théâtre de la Traverse (Nice, quartier du port), elle a participé à la création d’un groupuscule de poètes obscurs qui a sévit dans les sous-sols de la Seine-Saint-Denis (collectif le foyer), a célébré des auteurs morts en Russie (2009- 2010), tâté du Vieux-Colombier de la Comédie Française avec Jean-Louis Hourdin (2009), co-fondé deux revues de théâtre pirates, fait 1 seul stage afdas en 10 ans (Tg STAN ndlr), a parlé le Rebotier avec Jacques sur les scènes nationales françaises et suisses (2011-2014), fait du tissage, affectionne Angelica Liddell, Aki Kaurismäki, Roy Andersson, les mathématiques et Hannah Arendt, a eu l'occasion de collaborer avec Joris Lacoste, Thibaud Croisy, LA gALERIE (Céline Champinot), Rebecca Chaillon et quelques fidèles compagnons qu’elle a retrouvé dans sa pièce Ciel ! Mon placard, vaudeville éméché où les monstres pastel du Théâtre de Boulevard des années 70 sentent le parfum acide de nos kermesses les plus miteuses, créé à La Loge en 2014 (Paris), puis repris en ouverture de saison au Théâtre du Rond- Point (Paris) l’année suivante avant d’entamer une tournée en France et à l’étranger qui s’est achevée le 1er mai 2018.

A présent, elle est en tournée avec sa nouvelle pièce hélas qui a vu le jour en janvier 2019 au Carré-Colonnes (Blanquefort, 33) et collabore avec l’artiste suisse Joël Maillard sur Imposture posthume (création en mars 2019) et Les sentiers qui bifurquent ou le pire des spectacles possibles (compte tenu des conditions initiales) dont la création est prévue au printemps 2021 à l’Arsenic (Lausanne, Suisse).